pano 

 

Horaires d'ouvertures

 

Jeudi de 8h à 12h

 

Présentation

Le village de Tilleux est construit dans la vallée du Bani, et s'étend de part et d'autre de la rivière, de façon perpendiculaire.

Il se trouve à huit kilomètres de NEUFCHATEAU et est relié au chef-lieu de canton par la route départementale 164.

La commune a une superficie de 376 hectares dont 50 hectares de forêt communale. Elle compte actuellement 61 habitants.

 


Les élus

François FAUCHART; Maire

Brigitte BOGARD; 1ère Adjoint

Hervé BRAULOTTE; 2ème Adjoint

Cécile BASTIEN; Conseilière

André BOGARD; Conseiller

Mairie-Claude FRENOT; Conseilière

Christophe MARTIN; Conseiller

 


ZONAGE D'ASSAINISSEMENT - Rapport suite à enquête publique

Pour accéder au rapport et délibération suite l'enquête publique relatif au zonage d'assainissement,TELECHARGEZ ICI

 

Historique

 

L'origine du village de TILLEUX est antérieure à celle du village voisin, CERTILLEUX, comme le prouvent des écrits subsistant au pouillé de TOUL
et sur lesquels on peut lire "sartillacum", soit traduit en français "SUR TILLEUX".

Les premières maisons de CERTILLEUX furent construites au début du XV ième siècle.


Si les raisons qui ont poussé nos ancêtres à bâtir sur le flanc nord (ensoleillement réduit par rapport à l'autre versant) n'ont jamais été mises en évidence,
il faut reconnaître que la situation actuelle donne un charme exceptionnel ; le village est noyé dans un écrin de verdure et l'église construite en hauteur en arrière plan embellit le tableau.

TILLEUX (autrefois Tilocus) est un village de l'ancien duché de Lorraine, bâti sur une colline et le ruisseau le Bany.

En 1430, une discorde éclate entre le cardinal Duc de Bar et son écuyer, Vuillaume de Dommartin.
Le premier détruit le château-fort du second, construit au début du XII ième siècle sur la commune ; et, pour faire bonne mesure, il fait mettre à mort tous les valets, servantes et hommes de guerre de Vuillaume.

Peu de temps après, les deux belligérants signent la paix.
En dédommagement, le Duc de Bar remet à son vassal les villes de GRAFFIGNY, NIJON, VAUDRECOURT et CHAUMONT-LA-VILLE, qu'accompagnent tous les profits en bois, terres et fours, et toute une fortune.

 

IMG 2466

C'est à cette époque troublée que semble remonter également la construction du chœur et du clocher de l'église actuelle de TILLEUX.
Elle est contemporaine du château de Vuillaume dont il ne reste plus que les substructions dans le jardin situé au nord du cimetière.

En 1859, le propriétaire de ce jardin, un certain Charles Bogard, découvre, en arrachant un poirier séculaire,
des fondations et des flèches, des carreaux et le sceau de Thomas de Longeville. Ces objets historiques ont été cédés au musée des Vosges.

Il compte en 1860, cent-soixante-trois habitants (quinze en 1710 et 110 en l'an XII), quarante maisons,
trente-trois électeurs et dix conseillers municipaux. Tilleux possède, en outre, une école communale des deux sexes qui accueille vingt-cinq élèves.

De ces 379 hectares, 217 sont alors en terres labourables, 14 en prés, 14 en vignes, 42 en bois et 6 en jardins, vergers et chenevières.

 


Patrimoine


Eglise Saint Evre

Calvaire

Fontaine

 

IMG 2345  IMG 2461  IMG 2463 

            

 


Activité

 

Présence d'un boulanger.

Cette commune ne présente plus d'agriculteurs ! Une seule exploitation "GAEC de de la Sausselaine" se trouve sur ce territoire.

 


Accès


JavaScript doit être activé pour utliser les cartes Google.
Il semble que JavaScript soit désactivé ou non supporté sur votre navigateur.
Pour voir les cartes Google Maps, activez JavaScript en changeant les options de votre navigateur, puis rechargez la page.

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris