Une seconde vie pour vos piles et petites batteries !

  

L'éco-organisme "Corepile", sous agrément d'Etat depuis 2010, est en charge de la collecte et du recyclage des piles et petites batteries usagées.

  

Les lieux de collecte sur le territoire de la CCBN : 

- Dans les magasins :

  1. Super U à Liffol-le-Grand
  2. Intermarché, Bricomarché, Leclerc, Match, Mr Brocolage, Feu Vert et Quincaillerie Hainzelin à Neufchâteau.

- A la déchèterie intercommunale du Niémont.

  

Le recyclage. 

Le recyclage fait appel à quatre types de procédés, selon les catégories de piles à recycler :

- La pyrométallurgie : les piles ou batteries sont broyées puis introduites dans un four de fusion. La séparation des métaux est réalisée par une réaction d'oxydo-réduction. Les fractions obtenues seront différentes d'une usine à l'autre pour s'adapter aux besoins du marché.

- L'hydrométallurgie : les piles et batteries subissent un traitement physique conduisant à la séparation des composés ferreux, non ferreux et des papiers/plastiques dans une solution. La fraction non ferreuse est alors soumise à un traitement physico-chimique acide, pour séparer les éléments.

- La distillation : les piles subissent d'abord un broyage cryogénique sous azote liquide afin d'éviter la vaporisation du mercure. L'amalgame obtenu subira ensuite une ou plusieurs distillations, afin de récupérer les métaux lourds (mercure, cadmium), les éléments métalliques étant séparés par une voie magnétique. 

- La fusion : le procédé est comparable à celui de la pyrométallurgie mais ne donne qu'une matière en sortie de four : du plomb sous forme de lingots.


L’objectif commun de ces procédés est la séparation des métaux constituant des piles et petites batteries puis l’atteinte d’une pureté suffisante afin que ces métaux soient réutilisés dans différentes industries.
  

La valorisation. 

Le traitement des piles et petites batteries collectées par Corepile permet de récupérer environ 5000 tonnes de métaux chaque année. 

Le taux de recyclage est compris entre 50% et 80% selon le couple électrochimique concerné. 

Pour 1 tonne de piles alcalines, on récupère ainsi 330kg de zinc et composés de zinc et 240kg d’alliages à base de fer et nickel.

 

gouttiere2visborne stationnementclé 03couverts 02

 

Ces métaux sont ensuite réutilisés pour la fabrication d’objet de la vie courante comme des gouttières en zinc, des couverts en acier inoxydable, des bornes anti-stationnement, des articles de quincaillerie, des tôles de voitures, des coques de navires ou encore de nouvelles batteries (nickel) ou des composés pour panneaux photovoltaïques (Cadmium)

 

  Pour tout savoir : http://www.corepile.fr/  

 

PILE

24 Avr 2020

Retrouvez ci-dessous comment réduire, au maximum, vos déchets verts et les transformer en ressources [ ... ]

Lire plus..
04 Jui 2019
Subvention poulailler

Dans le cadre de sa politique de réduction des déchets, la Communauté de Communes de l'Ouest Vosgien [ ... ]

Lire plus..

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris